Errance canine

L’errance canine représente un risque sanitaire par les maladies transmises, de sécurité
publique par les morsures graves et les nombreux accidents occasionnés, et environnemental
par les nuisances visuelles, sonore ou olfactive et par les dégâts causés à la faune protégée ou à
l’élevage. Il s’agit aussi d’un réel problème économique sur le plan touristique notamment
puisqu’il donne de notre archipel l’image d’une population qui néglige la condition animale.
Les récentes évolutions législatives Française et Territoriales nécessitent la mise en œuvre de
moyens efficaces de gestion des population canine errantes.

Dans un cycle de plusieurs articles nous allons explorer successivement les origines, les
conséquences, la réglementation et les solutions pouvant être apportées à ce problème
particulièrement important à Raiatea – Tahaa

Dr Philippe CESAR
vétérinaire
Uturoa

Bookmarquez le permalien.

3 commentaires

  1. Une etude que j’ai faite pour la DIREN en 2008 montre que les chiens errants sont impliqués dans quasi 90% des morsures et environs 30 à 50% des accidents de scooter !!
    a lire dans les articles à venir
    Philippe

  2. « ERRANCE CANINE », c’est pas un peu abstrait, comme titre? On ne pourrait pas dire « CHIENS ERRANTS », ou « CHIENS SANS MAÎTRES » ou mieux encore « CHIENS ABANDONNES », ce qui impliquerait ceux qui élèvent des chiots (c’est si mignon) et les abandonnent ensuite (ça mange trop).

    • Tout à fait Henri,
      C’est précisément l’objet de l’article qui va paraître bientôt sur ce blog. On fera la différence entre les type de chiens ‘dits errants’
      Cet article est en cours de mise en page et devrait être posté rapidement. il est déjà dispo sur notre site
      Philippe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Pour que l’information circule …

    Raiatea-info.com est un site gratuit non commercial dont le but est de faire circuler l'information à Raiatea.
    Il a été créé par une groupe de personnes bénévoles et se veut ouvert à tous.
    Vous pouvez diffuser vos informations sous 4 formes : articles, événements, petites annonces et annuaire.